Exposition « Michel Foucault, dit et écrit » à la Médiathèque de Poitiers : réécouter les trois rencontres

Dans le cadre de l’exposition « Michel Foucault, dit et écrit » à la Médiathèque de Poitiers, ont été organisées trois rencontres en novembre et décembre 2021.

Les trois enregistrements sonores sont disponibles  sur le site de la Médiathèque de Poitiers en suivant ce  lien : conférences 2021

  • Michel Foucault, côté jardin (20/11/21)

Animée par Jean-Luc Terradillos (rédacteur en chef de la revue L’Actualité Nouvelle-Aquitaine), avec Daniel Defert, Henri-Paul Fruchaud, Anne Thalamy, François Ewald (philosophe, spécialiste de Michel Foucault).

Anne Thalamy et Henri-Paul Fruchaud, nièce et neveu de Michel Foucault, évoquent leurs souvenirs de vacances d’été à la maison familiale de Vendeuvre, avec leur oncle, qui, bien que passant énormément de temps à finir la rédaction de ses œuvres, participait avec entrain à la vie familiale, en particulier avec des activités culinaires, des jeux et des promenades.

François Ewald relate son travail d’assistant de Michel Foucault au Collège de France, nous faisant revivre l’ambiance de ces moments.

Daniel Defert, son compagnon, brosse l’historique de leur rencontre, de l’aide que Michel Foucault lui a apportée pour ses études, et de leurs engagements communs.

L’émotion est sensible dans l’intervention de tous ces proches de Michel Foucault.

  • Michel Foucault, de la conservation à l’édition (27/11/21)

Animée par Héloïse Morel (coordinatrice du pôle « Sciences et société » et rédactrice à L’Actualité Nouvelle-Aquitaine), avec François Dosse (historien, spécialiste de Michel Foucault), Laurence Le Bras (conservatrice à la BnF en charge du fonds Michel Foucault), Claude-Olivier Doron (philosophe, spécialiste de Michel Foucault)

François Dosse, Laurence Le Bras, et Claude-Olivier Doron examinent comment faire vivre la pensée de Michel Foucault à travers la mission de conservation et l’édition de ses textes, alors que Michel Foucault s’était opposé à des éditions à titre posthume.

Laurence Le Bras souligne d’emblée le nombre considérable de demandes de consultation des manuscrits non publiés de Michel Foucault. Il s’agit de 147 boîtes conservées telles quelles : manuscrits de cours, de conférences et de notes de lecture, inconnus du public, déjà structurés et sans ratures.

  • Michel Foucault, la société punitive (11/12/21)

Animée par Frédéric Chauvaud (professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Poitiers et spécialiste de l’oeuvre de Michel Foucault), avec Philippe Pineau (de l’association D’Un Livre L’Autre, qui oeuvre à favoriser la lecture en prison), Jérôme Lamy (historien, sociologue des sciences, spécialiste de Michel Foucault), Clément Margaine (professeur de droit pénal et de sciences criminelles à l’Université de Poitiers).

Autour de l’œuvre de Michel Foucault « Surveiller et punir », dont le sujet est toujours, peut-être plus que jamais, d’actualité, les participants à la rencontre abordent les questions du droit de punir, de l’enfermement, de la surveillance, de l’assujettissement du corps par la monotonie disciplinaire, ainsi que la question des conséquences pour la famille lors de l’emprisonnement de l’un de ses membres.

Points également abordés :

  • La surpopulation en milieu carcéral,
  • Comment élargir les espaces de liberté,
  • La lecture comme possible moyen d’« évasion » (expérience de Philippe Pineau avec l’association D’Un Livre L’Autre, au centre pénitentiaire de Poitiers Vivonne).

 

Recevez nos informations

Événements